A propos

Né en 1957, Benoît-Luc Simard est le huitième et dernier enfant de la famille. A la fin des années 70, il quitte Chicoutimi pour poursuivre ses études de premier cycle en théologie à l’Université Laval. Après l’obtention de son baccalauréat, il travaille pour plusieurs associations à but non lucratif dédiées aux personnes handicapées, à la défense des droits des citoyens et à la protection du patrimoine, avant de devenir thérapeute holiste. Par la suite, il obtient un certificat en journalisme et publie plusieurs articles de vulgarisation scientifique. En 1996, il décide de retourner aux études. Après l’obtention d’une maîtrise en science des religions, il poursuit au doctorat ses recherches sur la Thérapie par polarité.

Pendant ce retour aux études, il fut notamment président de son association facultaire, président de l’association départementale de sciences des religions (RÉSR), membre du comité de mise en place du doctorat en sciences des religions, secrétaire aux admissions pour la Société québécoise pour l’étude de la religion (SQÉR), vice-président aux communications pour l’Association des étudiants de Laval inscrits aux études supérieures (ÆLIÉS), membre organisateur du colloque « L’islam et l’Occident : Le mythe de l’autre », membre fondateur du Centre de ressources et d’observation de l’innovation religieuse (CROIR) et directeur de la Chaire publique de l’ÆLIÉS.

En 2009, il publie sa thèse de doctorat sous le titre : Randolph Stone et la Thérapie par polarité : art de guérir et mysticisme rationnel aux Éditions Européennes et fait un passage à la Faculté de sciences infirmières en tant que professionnel de recherche. En 2014, il publie un ouvrage de vulgarisation sur la philosophie de vie de Randolph Stone intitulé « Les lois de la vie ». Il écrit également un livre autobiographique (Ce que tu vois), un livre poétique et écologique (C’est le chant des étoiles) ainsi qu’un livre pour enfants (Quinca et le Clown).


Depuis 2007, en plus de participer à des micros ouverts et d’animer des rencontres littéraires, il compose et interprète ses chansons. Il exécute le premier spectacle de ses compositions à l’été 2011. Concurremment, il participe à diverses formations sur les aspects de la composition de chanson et de musique. À la fin de 2018, après avoir quitté son emploi de quincaillier, il se consacre à l’élaboration de son premier album de musique intitulé 100 papiers qui devrait sortir en octobre 2019.